Vous êtes ici » Accueil » Chantal LEHMANN » Actualités » Les vertus et les bienfaits du millepertuis, un antidépresseur 100% (...)

Actualités

Les vertus et les bienfaits du millepertuis, un antidépresseur 100% naturel

Championne du monde en matière de consommation de psychotropes et autres anxiolytiques, la France aurait tout intérêt à se tourner vers les récentes avancées en matière de phytothérapie. À l’instar de l’Allemagne, certains pays sont à la pointe du traitement de certaines maladies psychiques légères grâce aux plantes et notamment au millepertuis. Ses vertus et bienfaits sont scientifiquement prouvés : le millepertuis agit de manière probante sur les sautes d’humeur et les symptômes de dépression légère. Cet antidépresseur naturel commence à sortir doucement mais sûrement de l’anonymat, pour le plus grand bien des 89% de personnes dépressives qui ne tirent aucun avantage cliniquement significatif des antidépresseurs non naturels qu’on leur prescrit…

Un antidépresseur naturellement très efficace

Les vertus du millepertuis, antidépresseur naturel

Source de bonne humeur

C’est un fait validé par l’expérimentation scientifique : le millepertuis peut aider à corriger la tendance dépressive et permettre à l’individu de fonctionner normalement en retrouvant sa bonne humeur. Cet antidépresseur naturel est un calmant performant du système nerveux. Il agit encore sur :

  • l’insomnie,
  • l’anxiété, le stress,
  • l’inquiétude,
  • le manque d’énergie,
  • l’irritabilité,
  • le pessimisme,
  • la mélancolie,
  • les sentiments d’incapacité, de culpabilité et de dévalorisation.

Le millepertuis procure les mêmes effets qu’un antidépresseur chimique, les effets secondaires en moins.

Bienfaits et vertus du millepertuis : lutte contre la tendance dépressive et plus encore !

Autres vertus et bienfaits du millepertuis

Si les bienfaits du millepertuis en tant qu’antidépresseur naturel sont aujourd’hui bien cernés, cette plante-miracle possède d’autres vertus.
Car le millepertuis n’est pas seulement efficace dans son action de lutte contre la tendance dépressive. On lui reconnaît aussi de multiples qualités et des propriétés :

Certains herboristes utilisent par ailleurs l’huile de millepertuis afin de soigner les problèmes cutanés tels que :

  • les blessures,
  • les plaies,
  • les ecchymoses,
  • les gerçures,
  • les érythèmes fessiers,
  • les brûlures,
  • les peaux sèches,
  • etc.

Le millepertuis renferme également des propriétés cicatrisantes pour la peau et joue enfin le rôle d’un tonique restaurateur du système nerveux. Ses vertus pour la santé humaine sont donc nombreuses !

Posologie, indications et contre-indications

Sous quelles formes cet antidépresseur naturel se présente-t-il ?

En usage interne, le millepertuis est utilisé pour le soulagement des effets néfastes dus aux dépressions légères à modérées. Il se présente sous la forme de :

  • comprimés ou gélules,
  • tisanes,
  • teintures-mères,
  • sprays.

En usage externe, c’est un désinfectant, agent antiviral et antibactérien reconnu. On le retrouve en :

La posologie du millepertuis est clairement établie dans la lutte contre la dépression passagère. On estime qu’il faut un apport quotidien de 900 mg de cette plante, standardisée en gélules ou comprimés à une contenance de 0,3% d’hypéricine, son ingrédient le plus actif, pour que ses effets soient optimaux.

Cette quantité doit être étalée sur la journée et la prise s’effectuer en trois doses de 300 milligrammes.

Faites preuve de patience ! Sachez qu’il faut attendre au minimum entre deux et trois semaines avant de constater les premiers effets et bienfaits du millepertuis sur l’amélioration de l’humeur et l’abaissement des symptômes de dépression légère.

Contre-indications à la consommation d’hypericum perforatum

Antidépresseur 100% naturel, le millepertuis, lorsqu’il est consommé selon les doses recommandées, ne présente aucun effet secondaire indésirable. Quant à sa toxicité, elle est inexistante.

Attention cependant à son association avec certains traitements médicamenteux (risque de syndrome sérotoninergique) : ne consommez pas de millepertuis si vous suivez un autre traitement contre la dépression et dans le cas où vous vous êtes vu prescrire des antidépresseurs, des immunosuppresseurs, des inhibiteurs de protéases, des anticoagulants, de la théophylline et autre digoxine.
Il n’est également pas recommandé à la femme enceinte ou qui allaite.

Avant toute cure, demandez l’avis d’un professionnel. Le millepertuis peut provoquer dans de très rares cas des périodes hypomaniaques chez les personnes atteintes de troubles bipolaires.

Enfin, évitez son absorption avant une opération, le millepertuis risquant de réduire les effets de l’anesthésiant. Ce qui est également le cas de son interaction avec certains médicaments dont il peut provoquer une diminution de l’efficacité. Les médicaments concernés sont :

  • les anticoagulants oraux,
  • les contraceptifs oraux (pilules),
  • la théophylline,
  • la cyclosporine,
  • les antiviraux,
  • les produits contre le traitement du virus HIV.

Zoom sur les vertus et bienfaits avérés du millepertuis

L’Allemagne comme modèle dans le secteur de la phytothérapie

Outre-Rhin, nombre de médecins prescrivent depuis une quinzaine d’années du millepertuis à leurs patients atteints de troubles légers de dépression. La plante y fait figure de traitement antidépresseur le plus conseillé sur ordonnance médicale. Les médecins le recommandent par exemple 25 fois plus souvent que le Prozac, soit environ 3 millions de fois par année !

En Allemagne, il est même officiellement reconnu depuis 1988 comme un antidépresseur naturel efficace.

Le pays commence à faire des émules sur toute la planète et certains psychiatres de renom vantent aujourd’hui les vertus et bienfaits du millepertuis, l’incluant dans les médicaments qu’ils préconisent pour le traitement de la dépression légère.

C’est par exemple le cas du Docteur Harold H. Bloomfield, de l’Université américaine de Yale. Ce dernier est l’auteur d’un ouvrage de référence sur le sujet, Hypericum & Depression, qui lui a été inspiré par la lecture d’écrivains et spécialistes précurseurs germaniques.

Un antidépresseur naturel aux effets scientifiquement prouvés

C’est en 1994 que le Journal of Geriatric Psychiatry and Neurology a publié la première étude sérieuse sur les vertus et les bienfaits du millepertuis. Celle-ci synthétisait les résultats de 17 expérimentations validant les effets de la plante en tant qu’antidépresseur naturel sur le traitement du mal-être saisonnier. 80% des 3250 patients traités pour une dépression passagère avaient montré des signes évidents de soulagement.

En 1996, le British Medical Journal a pour sa part publié une rétrospective de 23 études impliquant au total 1757 patients souffrant de dépression. Effectuée par des chercheurs américains et allemands, celle-ci a montré que le millepertuis se montre trois fois plus efficace qu’un placebo.

Herbe de Saint-Jean et chasse-Diable

De nom scientifique hypericum perforatum, le millepertuis est également connu sous les appellations populaires d’herbe de Saint-Jean et de chasse-Diable.
C’est une plante médicinale datant d’au moins 2 000 ans aux bienfaits et vertus loués pour l’apaisement du psychisme humain.

Plante solaire aux fleurs jaunes, le millepertuis était réputé pour être doté de pouvoirs magiques à l’époque de la Grèce antique ainsi qu’au Moyen-Âge.
Les Hellènes s’en servaient afin d’éloigner les mauvais esprits ainsi que de manière plus pragmatique, pour traiter les plaies et les blessures, les infections internes et autres troubles névralgiques.

C’est à l’époque médiévale qu’apparaissent les premières utilisations du millepertuis en tant qu’antidépresseur naturel. Les savants de l’époque l’appelaient Fuga Daemonium, soit chasse-Diable. L’herbe de Saint-Jean, sa dénomination courante, était alors prescrite à des fins thérapeutiques dans le but de calmer les esprits « tourmentés ». Une personne souffrant de troubles psychiques était alors considérée comme subissant des formes de possession diabolique !

Ce n’est pourtant que bien plus tard que la médecine moderne s’intéresse au millepertuis et à ses propriétés et vertus apaisantes pour l’esprit, à travers ses deux principes actifs, l’hyperforine et l’hypéricine.

En Angleterre et en Allemagne, 60% des dépressions sont traitées par des remèdes naturels. Loué pour ses vertus d’antidépresseur, le millepertuis en fait naturellement partie. Selon l’expert Rob Mc Caleb, du « Herb Research Foundation », le millepertuis peut être considéré comme la toute première plante recommandée dans le traitement de la dépression modérée.

Soin

Réservez dés maintenant

Témoignages

LB
" Bonjour Chantal, Juste (...)

Lire plus
Toutes les vidéos

Panchakarma Cure Ayurvédique : une détoxification naturelle de l’organisme ultra efficace

29 décembre 2016

Impliquant stress, fatigue, pollution et mauvaise hygiène de vie, les conditions d’existence dans la société moderne sont propices à l’accumulation des toxines dans le corps, aux mauvaises émotions, voire à la dépression. Il existe pourtant (...)

Lire plus Toutes les actus

Espace Chantal Lehmann

Les soins et massages holistiques Chantal LEHMANN se délivrent uniquement sur rendez-vous dans les espaces de soin Chantal LEHMANN. Nous vous recevons dans l’atmosphère confidentielle et raffinée d’appartements de standing. À découvrir : le nouvel espace de soin au 6 rue du Mont Thabor à Paris 1er dés septembre !

Lire plus

partager

restons connectés !