Vous êtes ici » Accueil » Chantal LEHMANN » Actualités » Les symptômes de la crise de spasmophilie et ses remèdes : du massage à la (...)

Actualités

Les symptômes de la crise de spasmophilie et ses remèdes : du massage à la relaxation

Considérée comme une maladie d’origine psychosomatique fréquente et banale, la spasmophilie est pourtant encore mal comprise. Si ses symptômes sont relativement bien répertoriés, les remèdes utilisés afin de prévenir les crises sont nombreux mais pas toujours utilisés à bon escient. Parmi ceux-ci, il en est un qui fait quand même l’unanimité quant à son pouvoir de soulagement, de bien-être et de relaxation des personnes spasmophiles : le massage.

Stress, tétanie musculaire, anxiété, manque de relaxation : les symptômes de la spasmophilie

Apaiser la spasmophilie par le massage

Les facteurs déclenchants d’une crise de spasmophilie

La dystonie neurovégétative

Connue sous le nom scientifique de dystonie neurovégétative, la spasmophilie se manifeste par une réaction brutale du corps par rapport à un environnement stressant et opprimant. Se traduisant par un état d’hypersensibilité neuromusculaire et affective, ses causes pourraient remonter à un mal-être ressenti dès la vie intra-utérine.

Les spasmophiles et la relaxation

Les spasmophiles sont pratiquement tout le temps des personnes exposées à une grande anxiété et ressentant un stress et une tension nerveuse quasi permanents. Ils se font souvent une idée négative des situations qu’ils sont amenés à vivre ou du style de vie qu’ils mènent. L’idée de relaxation et de détente est étrangère au vocabulaire des spasmophiles.

Les éléments déclencheurs

Si de nombreux experts médicaux attribuent la spasmophilie à une carence en magnésium et en calcium, d’autres éléments déclencheurs des crises de spasmophilie sont connus :

  • le manque de confiance en soi et la peur d’affronter des évènements qui paraissent insurmontables,
  • une interaction difficile avec autrui (disputes, dialogues vifs, échanges agressifs),
  • la chaleur, l’air confiné,
  • la tension éprouvée dans une longue file d’attente,
  • une émotion trop vive, une joie subite et trop importante,
  • etc.

L’angoisse et l’appréhension à haut niveau peuvent engendrer de multiples manifestations du corps. Quand on sait que 60% des adultes occidentaux se disent stressés de manière ponctuelle et régulière, on comprend mieux pourquoi la spasmophilie fait aujourd’hui l’objet de nombreuses études, la Recherche se penchant notamment sur ses symptômes et ses remèdes.

Les symptômes de la spasmophilie

Certains spécialistes affirment que les crises de spasmophilie seraient dues à une accumulation de stress et d’émotions provoquant une hyperexcitabilité musculaire ainsi qu’un dérèglement du système neurovégétatif (le blocage de l’hémisphère droit du cerveau empêcherait toute faculté de raisonnement.)

Ces bouleversements entraînent des réactions anormales parfois spectaculaires :

  • grande fatigue,
  • palpitations, tachycardie,
  • étourdissements,
  • maux de tête,
  • flou visuel,
  • paupières qui sautent,
  • aérophagie,
  • brûlures d’estomac,
  • problèmes de digestion sur la durée,
  • spasmes douloureux des intestins (diarrhée ou constipation),
  • contraction inopinée des muscles, tétanie,
  • accélération du rythme cardiaque,
  • boule dans la gorge, manque d’air,
  • douleurs dans le cou et dans le dos,
  • perte de connaissance,
  • mauvais sommeil au quotidien.

20% des 15/30 ans concernés

Aujourd’hui, environ 20% de la population des 15/30 ans seraient touchés par le phénomène. Les conditions de vie dans la société postmoderne formeraient-elles un creuset propice à l’extension de la spasmophilie ? La question reste en suspens et, davantage que ses causes ou ses symptômes, c’est plutôt la question de son traitement et de ses remèdes qui oriente en ce moment les débats.

Que faire pour soulager une crise de spasmophilie ? Les principaux remèdes

Massage, relaxation, détente musculaire

La spasmophilie présente des symptômes multiformes. Les remèdes permettant de calmer ses crises et manifestations varient d’une personne à l’autre.

Une aide thérapeutique multidisciplinaire (notamment par le biais du Training autogène de Schultz ou encore la Sophrologie de Caycedo) et relaxante doit être adaptée au cas par cas en collaboration avec un médecin.

Un point commun apparaît dans l’ensemble des méthodes de sa prise en charge : la prescription de massage et de soins de détente musculaire.

Il paraît évident que la relaxation et le massage ne peuvent être que bénéfiques pour calmer les symptômes d’hyperémotivité et de tension musculaire liés aux crises de spasmophilie.

Les massages shiatsu et thaï opérés sur les points de digipuncture et les protocoles visant à faciliter la circulation des énergies dans le corps sont cités en exemple.

Parmi l’ensemble des soins holistiques proposés par Chantal Lehmann, trois massages susceptibles d’apaiser le stress et de dénouer les tensions musculaires entrent notamment dans cette catégorie :

  • HoliBusiness, le massage anti-stress et anti-burnout par excellence ;
  • HoliDesign, le modelage du corps rééquilibreur des énergies ;
  • HoliBreath, qui réunit des techniques de respiration sophistiquées pour apprendre à décompresser.

Aux techniques de massage perfectionnées visant la détente et la relaxation maximales de la personne s’ajoute le yoga et son objectif de bien-être et de plénitude. Permettant un travail sur la maîtrise de soi et de ses émotions, cette discipline ancestrale se montre également très utile pour apaiser ou prévenir les crises de spasmophilie.

Les autes remèdes à la spamophilie

Outre les traitements médicamenteux à base de benzodiazépines et d’antidépresseurs susceptibles de soulager les crises de spasmophilie, d’autres méthodes naturelles plus douces sont employées :

  • la phytothérapie : les plantes sédatives ou luttant contre la dépression sont utilisées comme traitement classique. Les vertus du millepertuis sont à ce titre recommandées ;
  • l’homéopathie : la consultation d’un homéopathe peut s’avérer être une solution intéressante ;
  • l’acupuncture : très utile au cours des crises ;
  • la psychanalyse et les psychothérapies : elles peuvent aider à apprendre à vivre avec le stress ;
  • la programmation mentale positive, qui aide à voir les choses du bon côté,
  • le régime alimentaire, qui peut permettre une détoxification naturelle des muscles.
Afin de combattre l’apparition des crises de spasmophilie, le recours au massage est de plus en plus encouragé par les thérapeutes. Une manipulation régulière visant à jouer sur la diminution du stress représente une solution non agressive facile à mettre en place. Au bout d’environ 4 à 8 séances, les bienfaits du massage sur les personnes spasmophiles semblent bien réels.

Soin

Réservez dés maintenant

Témoignages

LB
" Bonjour Chantal, Juste (...)

Lire plus
Toutes les vidéos

Panchakarma Cure Ayurvédique : une détoxification naturelle de l’organisme ultra efficace

29 décembre 2016

Impliquant stress, fatigue, pollution et mauvaise hygiène de vie, les conditions d’existence dans la société moderne sont propices à l’accumulation des toxines dans le corps, aux mauvaises émotions, voire à la dépression. Il existe pourtant (...)

Lire plus Toutes les actus

Espace Chantal Lehmann

Les soins et massages holistiques Chantal LEHMANN se délivrent uniquement sur rendez-vous dans les espaces de soin Chantal LEHMANN. Nous vous recevons dans l’atmosphère confidentielle et raffinée d’appartements de standing. À découvrir : le nouvel espace de soin au 6 rue du Mont Thabor à Paris 1er dés septembre !

Lire plus

partager

restons connectés !